Programme d'échanges de jeunes du Rotary

Dans le district 1670

En 2017-2018 :

25 échanges scolaires, parrainés par les clubs de Bondues, Cambrai, Cambrai Fénelon, Château-Thierry, Croix Wasquehal, Denain Bouchain, Douai Sud, Douai Val de Scarpe, Laon, Le Quesnoy Solesmes, Lille-Beffrois, Lille-Est, Linselles, Maubeuge, Mouvaux-Marcq, Roubaix, Roubaix-Est, Saint-Quentin Pastels, Templeuve, Villeneuve d'Ascq, Wattrelos Val de Marque.

Ils concernent 15 pays : Afrique du Sud / Botswana, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chili, Inde, Italie, Japon, Mexique, Pérou, Taïwan, Thaïlande, USA. 

Plus de 20 échanges familiaux et des participations à des rencontres internationales avec : l'Afrique du Sud, l'Argentine, le Botswana, l'Inde, Taïwan, les USA.

Préparation de l'année 2018-2019

Echanges scolaires : les jeunes lycéens, nés en 2001 ou 2002, qui habitent dans une des villes du district 1670, peuvent déposer un dossier de pré-candidature sur le site du Centre Rotarien de la Jeunesse. Ils y trouveront les premières informations sur le programme.

Procédure de parrainage par les clubs : un courriel explicatif sera adressé en août 2017 aux Présidents et YEO des clubs du district. 

Echanges familiaux : de 15 à 19 ans, pendant les périodes de vacances scolaires. Astuce : pensez aux échanges avec un pays de l'hémisphère Sud (Argentine, Brésil, Inde, Mexique par exemple). Le jeune étranger vient en décembre / janvier et le jeune français part en Juillet / Août.

Historique

Le Youth Exchange débute dans les années 20 sous l’impulsion de plusieurs clubs européens. Les échanges s’interrompent durant la Seconde Guerre mondiale et reprennent en 1946.

L’échange scolaire réciproque d’un an gagne en popularité durant les années 50 pour devenir le principal type d’échange. En 1972, le conseil d’administration du Rotary décide de recommander ce programme comme activité internationale de valeur aux clubs à travers le monde.

Aujourd’hui, plus de 8 000 participants étudient et vivent chaque année dans près de 80 pays.

En savoir plus, sur le site du Rotary.